Dès leur apparition, les lentilles de contact ont été considérées comme une révolution dans les solutions oculaires. Discrète, pratique et esthétique, de plus en plus d’hommes et de femmes de tout âge optent pour cette alternative. Si vous ne souhaitez pas porter des lunettes ou subir une correction chirurgicale, ces dispositifs sont faits pour vous. Dans cet article, nous allons découvrir ensemble les différents types de lentilles.

Les lentilles souples ou rigides : comment choisir ?

Il existe deux grandes catégories de lentilles de contact :

  • Les lentilles souples : La prothèse oculaire souple est la solution la plus courante. Elle est polyvalente et facile à utiliser pour la majorité des usagers. Dans cette grande catégorie, on retrouve les lentilles journalières, hebdomadaires, bimensuelles, mensuelles mais aussi annuelles. Sachez que la plupart des prothèses médicales et cosmétiques appartiennent à cette série.
  • Les lentilles rigides : La lentille de contact rigide peut prendre deux formes distinctes. Elle est venue remplacer l’ancienne lentille dure. On distingue alors les modèles PMMA traditionnels des lentilles modernes. Celles-ci conviennent davantage aux personnes souffrant de problèmes de sécheresse oculaire. Ces prothèses se caractérisent par leur perméabilité à l’oxygène favorisant l’hydratation naturelle de l’œil. Les lentilles rigides coûtent, pour la plupart, plus cher que les modèles souples. Cependant, elles se conservent plus longtemps. Certaines d’entre elles peuvent être utilisées jusqu’à deux ans.

Les lentilles correctrices et cosmétiques

En retenant le critère fonctionnel des lentilles, on peut distinguer :

  • les lentilles correctrices : Elles corrigent les problèmes de vision comme la myopie, l’hypermétropie, la myopie, la presbytie, l’astigmatisme et la presbytie. Elles doivent être retirées tous deux jours et le soir : une fréquence qui varie en fonction de la marque et du type de lentilles. Certains modèles « Night & Day » sont conçus pour être portés sans interruptions. Vous pouvez donc dormir avec en toute sécurité. Les usagers avec une déficience de couleurs ont la possibilité d’opter pour une teinte rouge-« X-Chrom . Même si la lentille n’est pas en mesure de restaurer la vision à 100%, elle aide les daltoniens à avoir une distinction plus nette. Quant aux lentilles dites « ChromaGen », elles se sont révélées moins efficaces sur la vision de nuit. En journée, elles apportent des améliorations surtout au niveau des couleurs.
  • les lentilles cosmétiques: Elles sont conçues pour modifier l’apparence de l’œil, corriger la vision ou les deux en même temps. Elles sont disponibles dans de nombreuses couleurs, même si les plus prisées sont le bleu, le vert, le gris et le miel. Vous pouvez même choisir des lentilles avec des corrections médicales. Par exemple, certains verres donnent à l’iris un aspect élargi. D’autres dissimulent les défauts comme l’absence de l’iris (aniridie) et les dommages subis dans cette partie de l’œil (dyscoria).

Les lentilles thérapeutiques

Les lentilles souples sont généralement préconisées dans le traitement de certaines maladies de la partie antérieure de l’œil, en l’occurrence la cornée. Dans ce cas, on parle de « lentille pansement ». Ces prothèses protègent les patients qui ont une maladie de la cornée et ceux qui sont confrontés à un souci de frottement de paupières, assurant ainsi une guérison totale. Elles sont utilisées pour traiter bon nombre d’anomalies de l’œil parmi lesquelles on peut citer :

  • le kératocône ;
  • la kératopathie bulleuse ;
  • la sécheresse oculaire ;
  • les ulcères ;
  • l’érosion de la cornée ;
  • les kératites ;
  • les œdèmes de cornées ;
  • les Descemetocele ;
  • l’ectasis la cornée ;
  • l’ulcère de Mooren ;
  • la dystrophie antérieure de la cornée ;
  • la kératoconjonctivite neurotrophique.

A la suite d’une intervention chirurgicale telle que le Lasik, il est vivement conseillé de porter un certain type de lentilles qui favorise la cicatrisation de l’œil. Des lentilles de contact contenant des médicaments sont également proposées.

Les lentilles à port continu

Qu’elles soient souples ou rigides, certaines lentilles se portent de jour comme de nuit. Cependant, la lentille de contact sur-mesure souple n’est pas conçue pour être portée en dormant parce qu’elle entrave l’oxygénation de l’œil. Vous pouvez toutefois la garder pendant les siestes de courte durée. Néanmoins, si au réveil, vous constatez des rougeurs au niveau de l’œil, il vaut mieux retirer vos lentilles lorsque vous comptez dormir. En cas d’oubli, versez quelques gouttes de sérum physiologique stérile dans les yeux avant de retirer les lentilles pour éviter les problèmes de sécheresse.

Le port des lentilles souples pendant la nuit ne s’est développé que très récemment. Les matériaux désormais utilisés pour fabriquer ces prothèses offrent une meilleure perméabilité à l’oxygène : c’est le cas du silicone hydrogel.

La majorité des ophtalmologistes déconseillent toutefois le port continu des lentilles y voyant un risque d’augmentation des infections pouvant même aboutir à des complications de grande envergure. Ces lentilles, qui peuvent être retirées le soir au même titre que les lentilles classiques, sont idéales pour les patients qui ont tendance à :

  • souvent oublier de retirer leurs lentilles ;
  • ressentir une gêne avec les lentilles standards.

Dans tous les cas, l’usage nocturne requiert l’avis d’un spécialiste en ophtalmologie.