« Lunettes pour tous », c’est une entreprise qui occupe la quasi-totalité du marché de la lunetterie dans les grandes villes françaises avec des stratégies marketing innovantes. Parallèlement, l’entreprise compte aussi gagner les faveurs des clients étrangers sur le même principe, surtout la livraison de lunettes en 10 minutes pour seulement 10 euros. 

Pour un client qui a l’habitude d’acheter une paire d’optiques chez un opticien traditionnel pour un prix moyen avoisinant les 50 euros, il s’agit d’une offre plutôt alléchante. C’est l’entrepreneur Paul Moret, un jeune Lyonnais, qui a eu cette idée. De plus, quelle que soit la nature de l’événement, il partagera ouvertement les secrets de sa réussite commerciale au profit de futurs entrepreneurs du monde.

La création de lunettes pour tous : l’histoire

Lunettes pour tous est généralement une entreprise fondée en 2013 par paul morlet. Avec quelques euros, il vend plusieurs lunettes personnalisées sur Internet. Par la suite, avec sa détermination et son ambition, l’entrepreneur vit son idée comme une révolution pour des opticiens. 

Cependant, faute d’études supérieures, il ne parvient pas à se faire une place sur le marché français de la lunetterie. Face à une situation aussi frustrante, l’entrepreneur n’a pas baissé les bras et a joué la dernière carte. Elle s’appuie, pour ce faire, sur la puissance des réseaux sociaux et les moyens du bord afin de lancer ses produits. 

Ensuite, quelques jours après la mise en ligne de son travail, des résultats inattendus sont apparus sur son compte. En fait, cette paire de vues personnalisées a été sur le nez de personnalités internationales. Il ne fallut pas longtemps avant que ces phénomènes n’attirent l’attention des médias. 

En ce moment même, vous êtes confrontés à la première apparition de la société de Paul Morlet dans les médias. Ce jeune entrepreneur a réalisé un chiffre d’affaires de 1 million en moins d’un an. Cela dit, pour plus d’informations sur la carrière de Paul Morlet, vous pouvez consulter le site consacré aux profils d’entrepreneurs primés. Vous retrouverez également le management de Paul Morlet, la stratégie marketing qui a conduit Morlet au succès.

Des lunettes vendues sur le marché au prix pas cher

Paul Morlet est généralement le « Xavier Niel de l’optique française ». En lançant la marque Lunettes pour tous en 2013, il bouleverse immédiatement les prix ainsi que les codes de son industrie, tout comme son partenaire financier Niel l’a fait pour le monde de télécommunication en son temps. 

Le concept que gère Paul Morlet est simple, il faut qu’il vende une paire de lunettes pour en moyenne dix fois moins cher que les opticiens traditionnels du marché. Le projet semblait, au début, impossible, mais avec un peu de dynamisme et d’audace, Morlet a réussi son pari. Par ailleurs, chez les opticiens concurrents, le prix moyen d’une paire de lunettes est certes élevé. 

Morlet pratique des prix allant de 10 euros à 150 euros, avec une marge brute de 50 %. Pour que le concept fonctionne vraiment, il faut aussi miser sur le volume. Ses deux magasins à Lyon et Paris vendent 250 paires par jour. Depuis l’ouverture officielle de sa première boutique en mai 2014 dans la capitale, plus de 120 000 paires des lunettes ont également été vendues.

Miser sur les volumes afin de générer le maximum de flux

Pour augmenter ses ventes de lunettes, Paul Morlet management emploie plus de trente-cinq salariés lunettes dans chacun de ses boutiques. Mais surtout, il a misé sur les délais de livraison et battu des records dans l’histoire de l’optique. 

Les opticiens de chaque magasin ont réussi à fournir des vues jumelées en 10 minutes, quel que soit le modèle. D’autre part, la pratique normale dans l’industrie est en moyenne de 4 à 8 jours. Ce système de compensation d’articles est l’un des secrets du succès de l’activité de Lunettes pour tous. 

La direction de Paul Morlet a développé un concept innovant sur le marché de la lunetterie. Les lunettes qu’ils vendent ne nécessitent pas d’ordonnance. En seulement 10 minutes, les clients peuvent avoir leurs propres verres. Ce concept a facilité la vie quotidienne de nombreuses personnes. Maintenant, vous n’avez pas besoin d’une ordonnance d’un opticien pour obtenir les bonnes lunettes.

Utiliser une machine performante et personnalisée

Les besoins de performance de chaque collaborateur peuvent également être satisfaits grâce à des machines japonaises automatisées et personnalisées par l’équipe Morlet. La machine prend 1 500 jours par personne pour développer les systèmes mécaniques et informatiques, soulignant l’entrepreneur Paul Morlet. 

IL s’agit d’un système de fabrication rapide optimisé pour les verres progressifs et les verres solaires, produisant en moyenne 500 montures par jour. La construction de toutes les équipes et des machines de fabrication de montures et de verres a nécessité pour Morlet d’investir 1 million d’euros dans le monde. C’est beaucoup d’argent, mais cela permet surtout d’ouvrir un magasin dans les bonnes conditions de vente possibles.